AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez


 

 Playing with fire • min-ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
                                 
Anonymous
                               
Invité
                                 Invité
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyLun 1 Jan - 16:56

Les heures s'égrènent lentement. Les numéros sur l'écran défilent. Le stress grimpe de plus en plus. Quelque fois, il se demande ce qu'il fait ici alors qu'il a l'impression de ne pas avoir le centième du talent de tous les participants qui sont passés avant lui. Il se demande s'il ne devrait pas simplement remballer son rêve et retourner aider sa mère au café. A mesure que les participants passent, Guk se sent nager encore plus dans le stress. Et pour cause, c'est sa première audition. Peut-être qu'il aurait dû viser une agence plus modeste mais il a fallut que Guk soit gourmand et choisisse THE agence du moment. Celle des GR7. Voilà où il en est maintenant. Il attend impatiemment son tour, répétant parfois les pas de sa chorégraphie, buvant un peu pour ne pas s'assécher également. Cependant, il reste dans sa bulle et ne parle à personne. Comme s'il sentait l'hostilité ambiante qui régnait dans la salle d'attente. Personne ne se parle, parce qu'ils sont tous des concurrents. C'est comme ça.

ça y est, c'est enfin son tour. Guk bondit de sa chaise comme s'il était à ressort. Il a entendu son numéro. Il inspire un bon coup et s'avance jusqu'à la scène. Par chance, les auditions sont privées, il n'y a donc pas de public. Les seules personnes qui vont regarder Guk danser, ce sont les jurys. le jeune garçon est tellement stressé qu'il n'a pas reconnu l'une des têtes familières qui compose le jury. Il a surtout son regard sur le producteur de l'agence, celui qui pourrait réellement lui offrir une place ici. Il tente un sourire maladroit, échec, il est bien assez stressé pour que le jury le remarque. On lui dit alors de se présenter.

- Je m'appelle Jo Bon Guk, j'ai 20 ans et mon plus grand rêve est de danser devant le monde entier. Aujourd'hui, j'ai préparé une prestation sur "Fools" de Troye Sivan. Je vous remercie.

Il s'incline et se place derrière un micro qui vient d'être installé sur scène, pour lui. La musique commence, elle envahit tout son corps. Il se met alors à chanter. Certes, sa voix n'est pas son plus grand atout mais elle est jolie malgré tout. Et il sait y mettre de l'émotion. Une minute de chant après, le clou de la prestation intervient enfin. Guk retire ses chaussures, parce qu'il n'y a vraiment que lui pour danser pieds nus, et il se met à danser.

A ce moment-là, il est dans un autre monde. Oublié le stress. La musique circule dans tout son corps,il bouge avec beaucoup de souplesse et de précision. Chacun de ses gestes est exécuté avec finesse et très précis. Des gestes qui dégagent en même temps une émotion intense. Comme à chaque fois qu'il danse, Guk est ailleurs. Il n'est plus là, il n'est plus lui-même, il est juste des émotions, des sensations délivrées aux personnes qui le regardent. Il est l'espoir, il est la tristesse, la joie, l'amour, la colère. Il est tout ça en même temps.

La prestation s'achève, le jeune danseur revient petit à petit à la réalité. Il remet ses chaussures et se replace , statique, au milieu de la scène. Les jurys sont scotchés, il le voit. Il remarque aussi, et enfin, qu'il a dansé devant min-ho des GR7. Alors il a eu ce privilège-là ? Il n'en revient pas, il manque de faire un malaise tellement il est surpris par sa présence. On le complimente. On lui dit ensuite que les résultats seront communiqués plus tard, qu'il peut rentrer chez lui et attendre. Il sort donc de la scène après avoir remercié un peu tout le monde.

Guk s'apprête donc à rentrer chez lui. Il range ses petites affaires dans son sac à dos. Avant de passer la porte de l'agence, il vide sa bouteille d'eau. Il n'en revient toujours pas. Le regard des jurys, les compliments qui ont plu sur sa personne. Et surtout min-ho. Il a l'impression de rêver. Quelqu'un va pourtant s'occuper de lui montrer qu'il ne rêve pas.

Alors qu'il ouvre la porte pour sortir, il sent quelque chose agripper son bras. Le jeune danseur tourne la tête et croise alors le regard de min-ho. Choc. Guk se fige. Il ne sait pas comment réagir.
Revenir en haut Aller en bas
                                 
Désastre des astres
Mino Bakh
                                                                 
Désastre des astres
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2017
MESSAGES : 1062
AVATAR : Yoongi Min
CRÉDITS : noctuarts(av)
SCHIZOPHRÉNIE : Leevi Hasegawa, Billie I. Moon
ETUDES/MÉTIERS : Rappeur et Leader des GR7
ÂGE : 24
SEXUALITÉ : Pansexuel(le)
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyLun 1 Jan - 20:06

Aujourd'hui, tu t'étais dévoué pour participer en tant que Jury aux auditions qui avaient lieu à ton agence. Mais quand tu rentrais dans la salle où les auditions allaient avoir lieu, tu te demandais pourquoi tu avais accepté. Tu connaissais désormais les critères de ton agence, et tu savais que peu de personnes les avaient. Mais tu espérais du plus profond de ton être que des personnes seraient sélectionnées, car tu connaissais ce sentiment de ne pas être choisi par une agence aussi importante. Tu l'avais vécu avec une autre grande agence de Séoul. Tu saluais alors le producteur et les autres membres du jury avant de t'installer dans le fauteuil. Tu posais le gobelet Starbucks sur la table et tu attendais patiemment que les auditions commencent. Tu n'étais pas du genre à parler souvent avec le producteur, ni même les autres membres du staff. Mais quand tu discutais avec eux, ça partait en débat pour savoir si tu allais battre tout les autres rappeurs de la Corée. Mais ça finissait toujours par une morale de ta part ; ça ne servait à rien de débattre là-dessus puisque tu n'étais pas le meilleur.

Finalement, après une longue attente à en finir ton Starbucks. Les auditions commencèrent enfin. Tu écoutais attentivement tout les candidats, mais sincèrement... Parfois, tu te demandais ce qu'ils faisaient ici, était-ce juste pour voir les dites idoles ou pour vraiment passer l'audition ? Il y avait des personnes que tu ne comprenais pas leurs venues, ils n'avaient aucuns talents alors tu attendais avec impatience la fin de leurs prestations parce que tu allais perdre tes tympans si ça continuait. Puis, c'était le tour d'un garçon. Tu ressentais immédiatement le stress et pourtant, il n'avait toujours pas parlé.

Tu entendais finalement sa petite voix tremblante, mais contrairement aux autres candidats, tu avais l'impression que c'était une personne pleine de talents. Et c'était pour cela que tu écoutais attentivement son passage. Et cela, tombait bien, il allait interpréter une musique que tu aimais. Tu avais de soudains frissons lorsqu'il commençait à chanter. Il avait certainement une voix fragile, mais tu avais tout de même des frissons en l'entendant. C'est alors qu'il s'arrêtait de chanter, il retirait ses chaussures et commençait à danser. Tes yeux s'étaient écarquillés, tu n'avais jamais ressenti autant de sentiments dans une danse. Même avec celles que tu dansais lors des concerts ou événements et pourtant, tu connaissais les sentiments que vous vouliez faire passer à l'aide des danses. Tes frissons s'étaient multipliés par dix en le regardant danser, il était dans son propre monde, on ne voyait aucun défaut. Du moins, à tes yeux. Tu finis par le complimenter à la fin de sa prestation, c'était limite ton premier compliment de toute l'audition.

Finalement, lorsqu'il partait, tu quittais ton fauteuil et tu le rattrapais. Pourquoi faisais-tu ça hein ? Tu ne savais pas toi-même. Alors qu'il allait quitter l'agence, tu lui agrippais le bras. En une seconde, tu te demandais ce que tu faisais. Mais tu te sentais beaucoup gêné en voyant sa réaction. Il était figé, du genre "bon sang, dieu viens de me toucher"... C'est alors que tu lâches son bras, et tu te penches afin de t'excuser. Tes joues viraient immédiatement au rouge et lorsque tu te redressais, tu pouvais maintenant voir de plus près la bouille qu'il avait.

- E-Excuse-moi. Disais-tu rapidement. Mais... J'ai beaucoup aimé ton audition...

Était-ce beaucoup trop idiot de ta part de faire cela ? Et puis, pourquoi faisais-tu cela ? Était-ce juste pour le remercier d'être venu passer l'audition ? Ou pour pouvoir le connaître ?

________

† the world breaks everyone, and afterward, many are strong at the broken places.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
                                 
Anonymous
                               
Invité
                                 Invité
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyLun 1 Jan - 23:27

Est-ce que ce n'était pas qu'un rêve ? Guk n'y croit toujours pas. Il vient de passer sa première audition. Il a tout donné. Il a accepté, pour la première fois, de partager son monde avec d'autres personnes que ses amis. Il a transmis toutes les émotions qu'il avait à transmettre à ce panel de gens qui devaient juger sa prestation. mais il n'y croit toujours pas. min-ho de GR7. Dans le jury. ça ne pouvait être qu'un rêve. C'était sans doute un rêve, une illusion que son cerveau a produit. ça arrive quand on est trop stressé et que l'on veut se réconforter en quelque sorte. Le jeune danseur appréciait beaucoup GR7 et minho était son favoris. Eh non, son choix ne s'était pas porté sur un danseur comme on aurait pu le croire. C'est juste que le talent et la sincérité que laisse émaner minho a beaucoup touché le garçon. D'où la préférence.

Il semblerait que ce ne soit pas un rêve. Que le rappeur du groupe phare du moment aie bel et bien été présent à l'audition. Et qu'il a été plus que convaincu par la prestation que lui a offert le jeune danseur. Ce même jeune danseur qui s'était mis à rougir quand il repensa aux compliments de min-ho. Avant sa prestation, il avait entendu des autres participants que l'idole présente dans le jury n'avait pas ouvert la bouche une seule fois. Il était donc privilégié et il semblait qu'il avait su atteindre le cœur du rappeur. La question maintenant était de savoir s'il allait être retenu. Une question qui restait en suspens pour le moment et dont Bon Guk n'avait pas trop envie d'y penser.

A ce moment-là, il avait juste envie de retourner au café, remettre sa tenue de serveur et faire son travail, reprendre sa petite routine en quelque sorte. Sauf que non, le destin en a décidé autrement. Un destin qui lui barre la route et s'amuse avec lui. Hors de question pour lui d'être tranquille ce jour-là, le destin s'acharnait. Et c'est une bien belle personne qu'on mettait sur son chemin.

Comment pouvait-il croire à cette affirmation ? minho tenait son bras. Non, c'était impossible. ça devait encore être un coup de son cerveau. Une vraie illusion cette fois. Pourtant, c'était encore bien la réalité. minho tenait son bras, il le retenait, Guk en était certain. A ce contact, il s'était immédiatement figé en dévisageant l'idole. La scène était beaucoup trop irréelle. Alors quand minho le lâcha et s'adressa enfin à lui, un frisson s'emparait de son corps tout entier. Une idole lui adressait la parole. minho de GR7 lui parlait dans un cadre privé.

Le jeune danseur papillonnait des yeux et mit un certain temps à réagir. Tout d'abord, il ferma la bouche qu'il avait presque grande ouverte. Il chercha ses mots par la suite. Enfin, il s'adressa à lui sans le quitter des yeux, les joues soudainement rougissantes. Deux idiots rougissants.

- E-euh bah euh...je suppose que...je dois vous remercier...? Euh...je suis heureux que cela vous ai plu...

C'était tout ce qu'il avait réussi à dire dans des bégaiements qui le rendait stupide à ses yeux. Et ce vouvoiement qui plantait une certaine distance entre les deux. N'était-ce pas mieux ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
                                 
Désastre des astres
Mino Bakh
                                                                 
Désastre des astres
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2017
MESSAGES : 1062
AVATAR : Yoongi Min
CRÉDITS : noctuarts(av)
SCHIZOPHRÉNIE : Leevi Hasegawa, Billie I. Moon
ETUDES/MÉTIERS : Rappeur et Leader des GR7
ÂGE : 24
SEXUALITÉ : Pansexuel(le)
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyMar 2 Jan - 18:12

Tu n'avais même pas remarqué que tu étais passé devant tout les autres participants. Tu avais quitté la pièce, comme si ta vie en dépendait. Tu avais, au fond de toi, le besoin de connaître ce jeune homme. Lorsque tu revenais à toi, tu lâchais le bras de ce garçon. Regardant son visage de tes pupilles noires, tu remarquais qu'il te dévisageait. Alors, tu ne savais pas vraiment où te mettre, tu voulais simplement aller te cacher dans un coin et ne plus bouger jusqu'au restant de ta vie. Et ce sentiment avait empiré quand ce dernier te vouvoyait. Tu te sentais totalement idiot de l'avoir tutoyé alors qu'il n'était même pas une personne que tu connaissais. Tu laissais alors un blanc, entre vous deux. Tu étais figé, tu ne savais même plus quoi dire. Devais-tu t'excuser d'avoir été malpoli en le tutoyant ? Ou, devais-tu continuer sur ta lancée ?

Tu reculais alors de deux petits pas, tu te mordais subitement la lèvre inférieure. Qu'allais-tu faire hein ? Une énorme gêne s'installait entre vous deux, tu te grattais alors l'arrière de ton oreille. Tu n'avais jamais eu ce sentiment auparavant... C'était un sentiment inhabituel à ta routine. À tes habitudes, tu n'étais jamais celui qui rattrapait une personne, tu n'étais jamais celui qui faisait le premier pas. Tu étais du genre à attendre, oui, c'était idiot de ta part de ne jamais faire le premier pas. Et puis, tu n'étais pas doué pour faire amis-amis.

- Oh... Tu marquais une petite pause. Je suis vraiment désolé ! J-Je n'aurais jamais dû vous tutoyer ainsi !

Tu voulais repartir de zéro, recommencer, et peut-être... Le connaître ? Après avoir terminé ta phrase, tu affichais un petit sourire. Tu devais calmer ton cœur qui n'arrêtait pas de battre la chamade. Tu posais alors une main sur ton torse, accompagnant toujours cette situation d'un sourire. Tu devais au passage également calmé tes joues qui ne cessaient d'être rouges. Tu réfléchissais deux petites secondes pour réussir à placer une phrase correcte pour éviter de dire n'importe quoi.

- J-Je suis Park Min-Ho, mais je suppose que vous le savez déjà, au vu de votre réaction, haha...~ Ajoutais-tu suivi d'un petit rire. Je voulais vous parler... Je me suis dit que... ça aurait été une bonne idée de pouvoir vous connaître... Tu t'arrêtais, tu étais gêné de l'avoir dit ainsi. Sincèrement ! C'était... Magnifique ! Je n'ai jamais ressenti autant de sentiments en dansant moi-même et je dois avouer que quand je ressens les sentiments à travers une danse... C'est que ça me touche vraiment.

Bon maintenant, que tu avais clairement dénoncé ton attention, et surtout ton avis sur sa prestation, tu voulais simplement fuir, loin d'ici. Et ne plus jamais réapparaître.

________

† the world breaks everyone, and afterward, many are strong at the broken places.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
                                 
Anonymous
                               
Invité
                                 Invité
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyMer 3 Jan - 23:55

Destin, subtile destin. Destin qui se joue de lui. Destin qui refuse de laisser tranquille le jeune danseur. Destin qui place une personne faisant battre son coeur très fort sur l’instant. Tiens donc, c’est vraiment son coeur qui bat aussi vite alors ? Bon Guk n’arrivait pas à s’enlever cette impression de rêver. Il fixait l’idole sans savoir quoi faire de plus. Il était gêné de la situation, et en même temps, c’était impensable pour lui que minho puisse l’aborder de cette façon. Il rêvait, il ne voyait pas ça autrement. Il rêvait, ce n’était pas réel. Il rêvait trop fort.

Il ne rêvait pas. Il sentait la pression sur son bras. Il entendait les paroles du rappeur. Il y répondait même. Il avait donc une conversation avec une idole. Chose qui ne lui arrivait pas souvent. Enfin…”conversation” c’était vite dit. Parce que les deux protagonistes bégayaient et étaient aussi cramoisis qu’une tomate ayant prit un gros coup de chaud. C’est vrai, Guk ne savait plus où se mettre. Surtout que minho lui tenait le bras bien comme il faut, pour éviter de le voir partir en courant peut-être ? Heureusement, il relâchait bien vite son emprise sur lui et c’est ainsi que la gêne entre eux commençait à diminuer. Guk pouvait respirer de nouveau correctement, minho s’écartait un peu mais sa timidité ne semblait pas disparaître. Timidité qui valait autant pour l’un que pour l’autre. On peut aisément dire qu’ils se sont bien trouvés.

Guk ne le quittait pas du regard. En même temps, il était terriblement beau et méritait bien son titre d’idole. Il se surprenait quand même à s’attarder sur les traits de son visage et à s’arrêter un instant sur ses fines lèvres. La chose à ne surtout pas faire. Guk rougissait de plus belle à la pensée qu’il venait d’avoir en tête. Pensée dont vous avez sûrement deviné la nature. Il tapotait alors ses joues tandis que minho s’excusait de l’avoir tutoyé. Puis il avait le droit à un sourire. Le jeune danseur se sentait alors un peu mieux et se permettait de sourire à son tour. Un sourire sincère bien sûr. Un sourire qui allait aussi détendre l’atmosphère. Il ne loupait pas le geste de minho contre son coeur. A lui aussi, son coeur lui jouait des tours ? Vînt ensuite, de nouveaux compliments sur sa prestation. Le rappeur lui confie enfin qu’il a envie de faire connaissance. Son petit rire le soulageait une nouvelle fois. Peut-être qu’il y avait là, l’occasion de se faire un nouvel ami ?

- Vraiment, je dois t’avouer que ça fait très bizarre de te voir en vrai, d’aussi près alors que je ne te voyais qu’à l’écran… Bon Guk se grattait derrière la nuque avec un petit sourire gêné avant de reprendre. Je te remercie pour tout...tu ne sais pas combien tes paroles me motivent à continuer mon rêve...Ah...j’espère être retenu. Je ne me leurre pas trop, les participants d’aujourd’hui ont un niveau exceptionnel pour la plupart… Un léger soupir passe ses lèvres. Enfin bon. Si tu veux, tu peux m’accompagner jusqu’au café où je travaille...ça m’évitera de prendre le bus. Et puis on pourra discuter !

Il se surprenait lui-même d’avoir fait cette proposition. Bon, ce n’était rien d’indécent. Juste un moment que partagerait deux bons amis habituellement. Voilà. Juste deux bons amis. Il allait être ami avec une idole. Ami avec minho de GR7. Woah.
Revenir en haut Aller en bas
                                 
Désastre des astres
Mino Bakh
                                                                 
Désastre des astres
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2017
MESSAGES : 1062
AVATAR : Yoongi Min
CRÉDITS : noctuarts(av)
SCHIZOPHRÉNIE : Leevi Hasegawa, Billie I. Moon
ETUDES/MÉTIERS : Rappeur et Leader des GR7
ÂGE : 24
SEXUALITÉ : Pansexuel(le)
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho EmptyJeu 4 Jan - 21:00

Tes sentiments étaient totalement emmêlés, tu n'avais jamais l'habitude d'être ainsi et quand ta routine changeait, tu en étais perturbé. Personne n'aurait cru que tu aurais rattrapé quelqu'un ainsi, pas même tes proches. Normalement, ta timidité te retient et t'empêche de faire le premier pas, mais quand c'est une personne qui t'aborde, tu te renfermes et tu deviens souvent hostile. Tu étais anxieux, réellement, mais à cause de ton agence, tu devais t'obliger à surmonter tes peurs. Ce qui était une étape difficile dans ce milieu, au vu du nombre de personnes qui pouvaient t'aborder en peu de temps. Alors que tu souriais, tu ressentais ton cœur se calmer peu à peu. L'atmosphère était moins pesante et tu pouvais parler librement sans que ton manager te lance un regard noir qui voulait tout dire. Vous étiez en dehors de salle d'attente pour l'audition. Fort, heureusement, parce que tu n'aurais jamais pu rattraper ce jeune garçon.

Tu avais rattrapé cet homme dans le but de le connaître, mais maintenant que tu faisais face à la discussion... Tu étais complètement perdu et tu n'osais pas vraiment te mettre à l'aise. Car l'atmosphère était assez gênante, tu ne pouvais plus vraiment oublier le fait que tu avais agrippé son bras pour qu'il ne parte pas. Tu n'aurais jamais cru que tu aurais fait cela, non clairement. Tu avais pour la première fois, désobéi aux règles de ton agence. Tandis que tu lui souriais après que tu aies donné ton avis personnel à sa prestation, le jeune danseur te répondait avec un sourire, dont tu avais l'impression qu'il était sincère, mais tu ne voulais pas vraiment te faire de faux espoirs. Tu l'écoutais alors, avec attention, tu remarquais alors que tu n'aurais pas dû t'excuser pour le tutoiement puisque ce dernier l'avait employé pour te répondre. Par la suite, tu affichais un grand sourire lorsqu'il affirmait que ça faisait bizarre qu'il te voit en vrai alors que d'habitude, ce dernier ne te voit qu'à l'écran. Ce sourire, n'affirmait que de la gêne, il était vrai que tu n'avais pas pensé à la surprise qu'il aurait eu quand il te verrait d'aussi près. Alors tu te grattais l'arrière de l'oreille, baissant d'ailleurs ta tête.

Ce n'était jusqu'à ce qu'il continue sur sa lancée, tu le regardais surpris. Ses mots te touchaient énormément, car au fond... Tu n'aurais jamais cru que tes créations aideraient des personnes et les motiveraient. Parce qu'après tout, tu avais commencé ta carrière au sein des GR7 pour libérer le poids que tu avais. Alors ton cœur se serrait dans ta poitrine, non, ce n'était pas du dégoût. C'était de la joie. Ce peu de mots t'avait réchauffé le cœur, car au fond... Tu ne recevais pas souvent ces genres de phrase. C'étaient plutôt les autres qui avaient le droit à ces phrases.

- Ahh... Je... Je ne sais pas trop quoi dire... Ça me fais plaisir que mes créations te motivent... J'espère que dans le futur, ce sera toujours le cas ! Tu t'arrêtais une petite seconde. Aiishh, ne dit pas cela ! B-Bon, oui l'agence est assez exigeante, mais s'ils ne te retiennent pas, ne baisse pas les bras, ce serait du gâchis, car tu as un réel talent. Et puis... De toute manière, cela m'étonnerait qu'il y ait un niveau supérieur à toi. Personne ne m'a impressionné mis à part, toi. Affirmais-tu, en le regardant dans les yeux.

Par la suite, tu rougissais soudainement à sa proposition. C'était assez idiot de rougir ainsi, car c'était ton idée de départ. Mais maintenant qu'il était d'accord pour que tu le connaisses, tu n'avais pas d'autres choix que de faire face à ton anxiété. Alors tu hochais la tête en guise de réponse et tu lui demandais de t'attendre ici, pour que tu ailles chercher tes affaires qui étaient misérablement restées dans la salle d'audition. Tu te dépêchais alors d'aller dans la salle d'audition, en rentrant, tu pouvais voir le regard plein de jugement du producteur et des autres jurys. Mais pour la peine, tu ne leur adressais pas la parole. Tu te contentais de prendre tes affaires et de rejoindre le jeune garçon que tu avais laissé, il y avait quelques secondes. Tu enfilais ton masque, ta casquette et ta veste en cuir. Tu ne voulais pas vraiment que les médias sachent que c'était toi, l'idole qui faisait partie du jury pour l'audition.

- Hé bien... Je suis prêt alors... Allons-y... Disais-tu, d'un ton soudainement timide.

N/A:
 

________

† the world breaks everyone, and afterward, many are strong at the broken places.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
                                 

                               
Contenu sponsorisé
                                 
                                 

Playing with fire • min-ho Empty
MessageSujet: Re: Playing with fire • min-ho   Playing with fire • min-ho Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Playing with fire • min-ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lady Lyndis ( Fire Emblem 7 et SSBB )
» Bedford QL Fire Tender IBG
» Rhapsody on fire
» [MANGA] Breath of Fire IV
» Playing Mantis - Captain Action


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Bonheur Londonien :: 
Hors Jeu
 :: Archives du Forum :: Poubelle
-