AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez


 

 A friend is someone who gives you total freedom to be yourself | ft Hyesung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
                                 
Anonymous
                               
Invité
                                 Invité
                                 

A friend is someone who gives you total freedom to be yourself | ft Hyesung Empty
MessageSujet: A friend is someone who gives you total freedom to be yourself | ft Hyesung   A friend is someone who gives you total freedom to be yourself | ft Hyesung EmptySam 14 Avr - 21:02


A friend is someone who gives you total freedom to be yourself
Hyesung & Jun
L'amitié. Un concept proche de l'amour, parfois plus poussé, parfois pas assez. On aimait ses ami(e)s comme sa famille. Comme des frères ou des sœurs d'autres parents. Un concept avec lequel Jun avait été familier autrefois. Son amitié avec Dae Won avait été unique. Il avait été un meilleur ami, presque un frère. Ils étaient inséparables à cette époque-là. Jun était toujours fourré avec lui, toujours près de lui. Il était le seul avec qui il pouvait parler sans faire attention à ce qu'il disait. Le seul avec qui il était capable de s'exprimer sur tout et rien et de donner son opinion même si elle était différente de la sienne. Mais cela avait été rare, au début. Généralement, les deux garçons avaient le même avis, la même réponse à la question. Les mêmes mots, à peu de choses près bien que tournés différemment. Ils avaient les mêmes centres d'intérêts. Ils se passionnaient pour la même chose. Ils partageaient tout. Leurs secrets, leurs livres, leurs connaissances. Jun était persuadé qu'ils resteraient toujours ainsi. Il était sûr et certain que rien ne changerait parce que leur amitié était forte. Leur lien était unique, et personne ne pouvait le couper. Personne ne pouvait se mettre entre eux. Personne ne pouvait les séparer, même avec toute la force du monde. Leur amitié était au-dessus de tout. Au-dessus des autres, des règles, des problèmes, des difficultés de la vie. Au-dessus de tout, ou presque.
Tout avait changé et il y avait des fois où l'étudiant se demandait comment tout avait pu tourner ainsi. Comment son meilleur ami avait pu devenir son meilleur ennemi ? C'était presque irréel. Un cauchemar. Leurs opinions avaient divergé. Ils n'avaient pas grandi de la même façon, apparemment. Ils n'avaient plus les mêmes priorités. Les mêmes rêves. Dae Won rêvait de choses futiles et dérisoires. De choses dont Jun n'avait pas besoin. Des choses sur lesquelles il ne portait aucun intérêt. La popularité ? Il s'en fichait. Il n'en avait pas besoin pour atteindre son but dans la vie. Il n'avait pas besoin de ça pour réussir à se lever chaque matin ou à se coucher sereinement tous les soirs. Il n'avait pas cette envie étrange d'être connu et reconnu dans tout l'établissement et par tout le monde. Cela ne lui servirait pas à avoir de bonnes notes pas vrai ? Et encore moins à avoir un bon métier. Il n'avait pas prévu d'être célèbre, non plus, donc non, la popularité n'était pas sa priorité. Pas du tout même.
Et tout aurait pu simplement se finir comme ça. Tout aurait pu se finir calmement, paisiblement, après quelques paroles échangées ils auraient pu décider, comme des adultes, de mettre fin à leur amitié. Sauf qu'ils n'étaient que des enfants, des gamins avec des rêves un peu trop divers et variés. Des bambins avec des visions de la vie totalement opposées l'une à l'autre. Ils étaient jeunes, et influençables. Peut-être que Dae Won avait été trop naïf ou peut-être que son amitié avec Jun n'avait jamais rien représenté. L'étudiant ne savait pas et en soit, c'était sans doute mieux de ne pas savoir, car s'il savait, dans tous les cas, cela serait douloureux.

Celui qu'il avait considéré comme un frère devint son tortionnaire. Changement radical de statut. Changement un peu trop brutal. Ce fut un peu comme se faire brutaliser par son frère. Ce fut comme se faire insulter par un membre de sa famille. La douleur était la même. La douleur était lourde, sourde, et brûlante. Cela avait été surprenant, vexant, blessant et humiliant. Cela l'était toujours. Jun craignait encore aujourd'hui que quelque chose de similaire n'arrive. Après tout, il n'était pas à l'abri. Personne ne l'était, et des moyens de pression, des moyens de harcèlement, il y en avait des tas, partout. Au travail, à l'école, à la maison. Rien ni personne ne pourrait lui assurer qu'il ne connaîtrait plus cela. Et c'était ainsi que Jun avançait. En se méfiant de ses collègues ou de ses camarades de classe. La menace pouvait sortir de nulle part. Elle pouvait venir de partout. Il était sur ses gardes, un peu trop peut-être, mais cette étape de sa vie l'avait un peu trop marqué pour qu'il en sorte indemne.
Alors le voilà aujourd'hui, un peu en retrait, un peu isolé. On le retrouvait facilement car il était toujours celui qui ne se mêlait pas aux autres. Il avait des ami(e)s, oui, mais il ne se confiait pas sur tout et n'importe quoi non plus. Il restait évasif, parfois. Il parlait avec ses collègues au café, mais il n'était pas forcément familier avec eux. Il les écoutait, il les observait mais il ne parlait pas vraiment de lui ou de sa vie privée. Ou alors, il ne révélait que le minimum.

On pourrait presque croire qu'il avait tiré un trait sur l'amitié, mais c'était faux. Parce que avancer seul était difficile, Jun se permettait de s'attacher aux autres. Pour sortir de la solitude dans laquelle il pensait vivre jusqu'à la fin. Il y avait eu Jae Sun, son colocataire, mais aussi Hyesung et bien d'autres.
Hyesung qui était d'ailleurs en train de l'attendre. Ce dernier eut à peine le temps d'entrer que Jun se dirigeait déjà vers lui, une petite esquisse collée aux lèvres dans un air soulagé. « Salut », dit-il doucement, son sourire s’agrandissant un peu, « Tu vas bien ? », il le regarda un instant avant de regarder autour de lui et de jeter un coup d’œil vers ses collègues, « Tu veux boire quelque chose le temps que je termine ? », son attention fut de nouveau totalement posée sur Hyesung, son visage se penchant doucement sur le côté alors qu'il lui désignait une table libre. « J'en aurai pas pour longtemps, promis », il agita quelque peu les doigts comme s'il présentait un spectacle de magie, « Je t'offre un cookie si tu veux ? », tenta-t-il dans un large sourire, riant quelque peu de sa propre bêtise ensuite.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
 

A friend is someone who gives you total freedom to be yourself | ft Hyesung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Total Green Theme by Nokialino
» Total Extreme Wrestling
» Total newbie
» Médiéval Total War 2
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Bonheur Londonien :: 
Hors Jeu
 :: Archives du Forum :: Archive des RPs
-