AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
MisterGoodDeal : jusqu’à -68% sur sélection de Petit et Gros ...
Voir le deal

Partagez


 

 Long time no see... Even if I don't remember... || PV Na Eun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
                                 
MEMBRE
Seo Sang Min
                               
Seo Sang Min
                                 MEMBRE
DATE D'INSCRIPTION : 29/12/2017
MESSAGES : 319
AVATAR : Nakamoto Yuta
ETUDES/MÉTIERS : Artiste & écrivain
ÂGE : 24
ADRESSE : South Seoul
                                 

Long time no see... Even if I don't remember... || PV Na Eun Empty
MessageSujet: Long time no see... Even if I don't remember... || PV Na Eun   Long time no see... Even if I don't remember... || PV Na Eun EmptyMer 25 Juil - 23:14

Long time no see... Even if I don't remember...

Un perdu et un fantôme


La tête du jeune auteur était bien lourde dernièrement, ses pensées l'envahissant et l'empêchant de dormir correctement. Déjà, il avait eu le troisième tome de sa série à terminer. En réalité, il savait déjà comment il voulait conclure cette intrigue et ouvrir la suivante, mais... il s'était buté sur la formulation de plusieurs choses. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, en essayant de se suicider, pour la quatrième et dernière fois, il y a quatre petits mois de cela, il s'était mis imposé beaucoup de retard sur la rédaction du roman. La sortie prochaine de ce dernier avait été repoussée, pour lui laisser le temps de se remettre, encore une fois, mais il avait tout de même des dates d'échéance à respecter. Bon, cela dit, s'il avait réussi sa tentative... il n'aurait pas eu ce soucis de travail à rattraper, c'était un peu le principe de base de la chose. Mais, Sang Min aurait bien dû savoir qu'il était comme ces personnages de sa série, que la destinée soit malléable ou non selon certains détails obscurs, on ne peut pas aller entièrement contre la volonté de la vie. L'artiste ne comprenait pas quel était la volonté de cette dernière à son sujet... Lui faisant passer quatre longues années dans le néant total, perdu, à se croire abandonné et délaissé de tous. Tous ces mois à penser qu'on était contents de sa disparition, que son absence allégeait les cœurs et les consciences... Il n'avait eu qu'une seule piste, soit cet ex petit copain d'une certaine... Na Eun? Personnage peu sympathique et fort violent de qui il avait eu le malheur de croiser le chemin, peu après sa première sortie d'hôpital. Lui et ses amis s'en étaient pris à l'amnésique, lui dépeignant un horrible personnage du nom de Chiba Hideto. Sang Min aurait pu aller taper ce nom sur les réseaux sociaux et donc reconnaître son propre visage, en savoir davantage sur son passé. L'artiste n'avait jamais pu trouver le courage de le faire, rejetant cette possibilité, refusant d'être une personne aussi détestable que celle qu'on lui avait décrit... même si l'idée s'amusait à le hanter pour le torturer depuis.

C'était en revoyant Minji, une jeune femme de son passé, qu'il avait finalement entendu le son du glas... Il n'avait pas trop voulu y croire, mais il n'avait eu d'autres choix que de le faire, puisque mis devant des preuves. Sang Min n'avait pas trop su comment y réagir, se sentant horriblement mal de ne pas arriver à la reconnaître, alors qu'elle... elle savait très bien qui il était. Il avait terminé son roman, avait envoyé les derniers changements à son éditeur, afin que ce dernier ne les valide, en essayant de ne pas se laisser envahir par cette histoire... Il avait hésité depuis cette rencontre, il y avait déjà plusieurs jours de cela, à aller regarder sur les réseaux sociaux. Histoire de voir des photos, probablement voir des gens de son passé qui seraient identifiés sur les photos, voir quel genre de vie il avait pu avoir... Maintenant qu'il était lire d'obligations professionnelles, il pourrait bien le faire. Sang Min en avait toutefois très peur... Minji lui avait dit qu'on lui avait menti, qu'il n'avait pas du tout été une mauvaise personne. L'amnésique voulait la croire... mais elle avait aussi dit qu'ils avaient été... très proches? Chose que l'auteur avait de la difficulté à croire puisque la jeune femme semblait trop jolie et trop gentille pour s'intéresser à une personne comme lui, selon son avis personnel. En plus, quel genre de bonnes personnes oublie la personne dont ils étaient très proches! Bon, sur ce détail, l'auteur était horriblement trop dur avec lui-même... Il n'était en rien coupable de son amnésie, il ne l'avait pas choisi et c'était une séquelle avec laquelle il devait vivre le reste de sa vie. Cela dit, étant toujours aussi prompt à se culpabiliser et se démoniser, Sang Min ne le vivait pas très bien.

Dire qu'il avait été un étudiant étranger, fraîchement débarqué, joyeux et pétillant. Il avait toujours eu le sourire aux lèvres, toujours la blague sur le bout de la langue. Personne ne pouvait deviner qu'il essuyait alors la terrible perte de son oncle et sa tante, adorables gens qui l'avaient élevé après la mort de sa mère. Hideto avait été un vrai bout en train, les yeux brillants de rêves d'arts et de grandeurs. Il savourait la vie à pleine dents, laissait sa folie créatrice le guider et l'envelopper. Il était venu en Corée en suivant les conseils de sa cousine, seule famille qu'il lui restait, afin de retrouver ce fameux demi-frère que sa mère avait été obligée de donner en adoption, une dizaine d'année environ avant sa naissance. Le petit nippon s'était rapidement lié d'amitié avec d'autres étudiants étrangers, mais aussi des étudiants coréens, aimant se chamailler avec son meilleur ami, Min Ki, demander conseils à Na Eun et... admirer la talentueuse Minji. Combien d'heures avait-il passé à faire leurs portraits, puisqu'il étudiait en arts, à l'époque? Combien d'histoires bêtes et stupides avait-il inventé avec eux, des éclats de rire résonnant autour d'eux? Il n'avait peut-être plus de famille, puisque sa cousine était retourné à ses obligations en Afrique, mais il avait réussi à se trouver un petit groupe qu'il adorait et il ne souffrait pas de la solitude grâce à eux.

Le coup du sort lui a enlevé ses souvenirs douloureux, mais aussi ses souvenirs heureux, lui laissant une petite tête vide de visages, noms, voix, histoires... Un événement très difficile à supporter, encore plus lorsque complètement seul. Sang Min soupira et replaça son bonnet sur ses cheveux. Il avait dû sortir de son église pour venir rencontrer son éditeur, parlant déjà de ce qui allait l'attendre après la sortie du troisième tome. Entrevues à la radio, sur plateau de télévision, soirées mondaines... Son éditeur voulait s'assurer qu'il allait bien et qu'il ne pensait pas avoir besoin d'un quelconque support pour ne pas revivre quelque chose de similaire au dernier événement public. C'était gentil de sa part, mais... ni lui ni l'auteur n'aurait pu se douter que Minji allait apparaître dans sa vie à cet événement... et personne n'avait pu prévoir la réaction de l'amnésique non plus. Cela dit, maintenant, Sang Min était un peu plus ''préparé'' aux possibles fantômes et, surtout, il savait qu'il pouvait toujours appeler Hae Ru à la rescousse. Le nippon était ensuite libre de son temps, il n'avait pas spécialement envie de traîner dehors, mais pour une fois qu'il était de sortie... Il envoya un petit message à Min-Ho, se rappelant d'ailleurs que le café du groupe n'était pas très loin, il décida de s'y rendre. Le pauvre fou. Il était loin de penser au fait que le « MinMin » était la dernière folie des GRea7s qui allaient sûrement s'imaginer beaucoup trop de choses parce qu'il allait acheté un café là. Un jour, Sang Min allait recommencer à lire les commentaires sur internet et ce qui le concerne, un jour. S'il l'avait fait plus tôt, ça aurait été mieux, cela dit.

Il poussa donc la porte du café nonchalamment et s'avança jusqu'à la file. Téléphone en main, il hésita puis alla taper Chiba Hideto sur facebook. Ça lui faisait toujours aussi bizarre de reconnaître cette bouille qui avait été la sienne, à la différence qu'un énorme sourire illuminait son visage. La gorge serrée, le cerveau qui ne répondait à aucune des photos, il eut le temps d'en regarder quelques-unes. Lorsqu'il releva les yeux, puisque c'était son tour de commander, il ne comprit pas pourquoi les employés du café le regardaient avec un tel regard ahuri. Bon, Sang Min avait l'habitude de tomber à l'occasion sur des lecteurs et lectrices... mais... il ne se faisait pas regarder comme ça. L'auteur était à des kilomètres de penser que c'était cette histoire de ship que les fans ont créé entre lui et le leader du groupe associé à ce café, qui lui valaient ces réactions. Parce qu'aux yeux des fans présentes dans le café, Sang Min venait ainsi montrer son support ''à son amoureux''. Alors que... l'auteur venait juste s'acheter un café avant de retourner chez lui ! Les fans avaient de ces idées... que l'artiste ignorait. Il commanda sa boisson chaude ainsi qu'une pâtisserie légère, donna son prénom et s'éloigna pour attendre sa commande, reprenant ses fouilles archéologiques virtuelles. Effectivement, il voyait souvent la mignonne tête de Minji aux côtés de la sienne, sur les photos. Il y avait souvent un certain Min Ki, une Na Eun et d'autres. Il soupira, n'arrivant à se rappeler de personne. C'était absolument frustrant comme situation, déroutant et le poussait à se sentir si stupide. Avoir un cerveau comme tout le monde... mais un cerveau qui se refuse à fonctionner correctement et donc, ne reconnaîtrait pas sa propre mère si elle se trouvait devant lui!

Sang Min releva à nouveau les yeux, entendant son prénom être appelé, signifiant ainsi que sa commande était prête. Il faillit échapper son téléphone en voyant une certaine jeune femme, non loin. Ses traits ressemblaient énormément à ceux de la fameuse Na Eun qu'il venait de voir sur ses photos. L'auteur mit son cellulaire dans sa poche de pantalon et secoua la tête, il s'imaginait des choses... puis, même si c'était elle... qu'est-ce qu'il pouvait lui dire? « Bonjour, je vous ai oublié, mais on se connaissait? » C'était complètement débile... Le nippon s'excusa auprès de la serveuse, puis prit son plateau avant d'aller s'asseoir à une table libre, dans un coin tranquille et discret. Il n'aimait pas être le centre de l'attention, chose ironique pour une personne qui était devenue célèbre, du jour au lendemain, à cause de ses romans. L'amnésique soupira et passa sa main devant ses yeux, toutes ces années à vouloir savoir son passé et maintenant qu'il le rattrapait... ça le rendait fou ! Il sursauta violemment, lorsqu'il retira sa main de son visage et vit la demoiselle devant lui. C'était probablement la dernière chose à laquelle il s'attendait... quoique non, la dernière chose à laquelle il s'attendait était que les GRea7s présentes soient toutes en train de tweeter, partager sur les divers réseaux sociaux que Sang Min était présent au café des GR7 et spéculer sur la raison de sa présence. #MinMinIsReal. Il s'attendait encore moins à ce que certaines ne crient, virtuellement, au scandale parce qu'une fille s'était approché de l'auteur, qui, encore une fois selon l'imagination débordante des GRea7s, était pris par Min-Ho. L'auteur toussota, mettant son poing devant ses lèvres, puis regarda la jeune femme qui ressemblait à celle des photos.

-« Eeeeeh... Je... je... peux vous aider? » finit-il par demander, un peu, beaucoup, très mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonhappiness.forumactif.com/t110-life-is-simply-more-c
 

Long time no see... Even if I don't remember... || PV Na Eun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Votez pour Long Time To Lay A Track
» A girl for all time - nouvelles poupées anglaises
» [Tuto] Multi Boot
» C'est ma p'tite présentation ;)
» This is a long long time [Aelicya]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Bonheur Londonien :: 
Hors Jeu
 :: Archives du Forum :: Archive des RPs
-